Ail des ours…galette de blé noir

Classé dans : Le blog d'Annaig | 0

 

L’ail des ours ou ail sauvage – Allium Ursinum – est utilisé depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertues médicinales : antimicrobien très puissant, antibiotique naturel, très riche en vitamine C, il a un effet dépuratif et antiseptique intestinal, il aide à faire baisser la tension artérielle, il est également conseillé pour les traitements des pathologie cardiovasculaires, contre le mauvais cholestérole, il stimule la circulation sanguine, il dégage les voix respiratoire…bref un petit trésor! En fait ses principes actifs sont identiques à l’ail commun mais à des concentrations supérieures.

Pour les papilles également c’est une petite merveille, son parfum est subtil et délicat. Le seul inconvénient que l’on pourrait éventuellement lui trouver…à ne pas consommer avant une soirée en amoureux…

Utilisé par les Celtes et les Germains comme plante purifiante, on en a même retrouvé des trâces dans des habitations néolithiques.

L’ours s’en régale à la sortie de l’hibernation d’où son nom « ail des ours ».

C’est  une plante des sous bois qui aime le frais et l’ombre.

On en  récolte les feuilles juste avant la floraison (elles ressemblent à celles du muguet, qui, attention, lui est toxique! Mais l’odeur d’ail qui s’en dégage quand on la froisse ne laisse aucun doute!) Toutes les parties de la plante sont comestibles (feuilles, fleurs, tiges, bulbes).

Pour mes galettes, c’est en tartare que je le prépare. Je peux ainsi le conserver et l’incorporer à mes recettes…

Recette de pesto à l’ail des ours :

———————————————-

pour 100gr de feuilles d’ail des ours

50 gr de parmesan

50gr de pignons de pin

2 dl d’huile d’olive

1/2 cc de sel


————————————————

Mixer les feuilles d’ail des ours après les avoir soigneusement lavées et sèchées.

Ajouter les pignons de pin et le parmesan, mixer de nouveau.

Ajouter l’huile d’olive et le sel, mixer encore une fois.

Mettre en bocaux.


Pour le conserver plus longtemps, je prépare généralement une « purée » d’ail des ours (passer au mixer les feuilles, l’huile d’olive et le sel) et je rajoute le parmesan et les pignons de pin au fur et à mesure quand je le consomme.

Kalon vad! (Bon appétit en breton)

 

Print Friendly, PDF & Email